पिछला

ⓘ साहित्य - Wiki ..




                                               

पत्रिका

एक पत्रिका है, एक आवधिक प्रकाशन, सबसे अक्सर सचित्र, पेजिंग चर, के विषयों पर सामान्य या विशिष्ट. अपने व्यापार मॉडल से अलग है जो की समीक्षा करने के लिए सीमित है की एक विशिष्ट क्षेत्र के fanzine, द्वारा निर्देशित है जो के लिए और के प्रति उत्साही की मांग के बिना लाभ.

                                               

किताब (दस्तावेज़)

एक पुस्तक, एक प्रश्न के लिखित दस्तावेज बनाने की इकाई है, और डिजाइन के रूप में इस तरह से मिलकर, पृष्ठों है कि एक दूसरे से जुड़े हैं. यह समारोह किया जा रहा है की एक मध्यम लिखने की अनुमति देता है, प्रचार-प्रसार और संरक्षण के लिए ग्रंथों की एक विविध प्रकृति । सामग्री विमान पर, एक पुस्तक है, की एक मात्रा पृष्ठों, के साथ एक पाठ या पाठ के तहत एक पृष्ठ शीर्षक में आम है । अपनी फार्म लाती है एक रेखीय संगठन है । एक पुस्तक आम तौर पर बढ़ावा देने के लिए उपकरण का उपयोग करने के लिए: इसकी सामग्री की तालिका सामग्री, सारांश, सूचकांक. वहाँ रहे हैं, पुस्तकों की एक विस्तृत विविधता पर निर्भर करता है, शैली, है, प ...

                                               

उपन्यास (साहित्य)

उपन्यास है एक साहित्यिक शैली की विशेषता है, मुख्य रूप से एक कथा. महत्वपूर्ण स्थान बनाया कल्पना में परिलक्षित होता है कुछ इस तरह का भाव के रूप में "यह उपन्यास में!" या कुछ होश में विशेषण के "रोमांटिक" का उल्लेख करने के जो असाधारण पात्रों, स्थितियों या lintrigue. उपन्यास, पहली कविता में लिखा है कि खेलने पर assonances के लिए बारहवीं सदी ई से पहले इसके कार्यान्वयन में गद्य की शुरुआत में तेरहवीं सदी ई, भी परिभाषित द्वारा अपने गंतव्य पर अलग-अलग पढ़ने के लिए, अंतर की कहानी है, या lépopée जो कर रहे हैं के स्रोतों की मौखिक संचरण. की प्रेरणा के उपन्यास पाठक की जिज्ञासा करने के लिए पात्रों और twists ...

                                               

नोवेल्ला (साहित्यिक शैली)

एक उपन्यास या लघु उपन्यास का एक प्रकार है, साहित्यिक संग्रह है जो की लंबाई आमतौर पर के बीच नई और उपन्यास । माइल्ड, उपन्यास, एक कहानी की कथा के साथ कुछ अक्षर और लक्ष्य को विकसित करने के लिए एक विशिष्ट विषय है, जबकि एक पारंपरिक रोमन, कई कथा के धागे कर सकते हैं sentrecroiser. के विपरीत, नए, गिर नहीं है एक कैनन की शैली में है ।

                                               

साहित्यिक इतिहास

साहित्यिक इतिहास के अनुशासन का अध्ययन करता है कि विकास के साहित्य के प्रकाश में साहित्यिक आंदोलनों और के बीच संबंधों के साहित्य और इतिहास.

                                               

जर्नल

एक समाचार पत्र में एक आवधिक प्रकाशन की पहचान करने, घटनाओं की एक संख्या के रूप में प्रस्तुत लेख से संबंधित करने के लिए एक निश्चित अवधि, आम तौर पर एक दिन है, इसलिए इसका नाम. द्वारा लक्षणालंकार, इस शब्द का उल्लेख कर सकते हैं करने के लिए प्रिंट पत्रिकाओं के निम्नलिखित प्रकाशन की आवृत्ति अलग है और एक निश्चित प्रकार के दृश्य-श्रव्य प्रारूप.

साहित्य
                                     

ⓘ साहित्य

La littérature est un ensemble doeuvres écrites ou orales auxquelles on reconnaît une valeur esthétique. Cest un art exprimant un idéal de beauté grâce aux productions littéraires, elle permet de manifester des émotions et de révéler aux lecteurs ou aux auditeurs ce quune personne a dans le coeur. La littérature vise à éduquer, à communiquer des pensées, à influencer et même à séduire. La littérature constitue un héritage patrimonial et peut concourir à la préservation du patrimoine dun pays, lorsquelle en souligne les valeurs, la culture et la civilisation.

Le mot littérature, issu du latin litteratura dérivé de littera la lettre, apparaît au début du XII e siècle avec un sens technique de "chose écrite" puis évolue à la fin du Moyen Âge vers le sens de "savoir tiré des livres", avant de prendre aux XVII e et XVIII e siècles son sens principal actuel, à savoir lensemble des oeuvres écrites ou orales comportant une dimension esthétique ex.: "C’est avec les beaux sentiments que l’on fait de la mauvaise littérature" André Gide ou lactivité participant à leur élaboration ex.: "Se consacrer à la littérature".

La littérature se définit en effet comme un aspect particulier de la communication verbale - orale ou écrite - qui met en jeu une exploitation des ressources de la langue pour multiplier les effets sur le destinataire, quil soit lecteur ou auditeur. La littérature - dont les frontières sont nécessairement floues et variables selon les appréciations personnelles - se caractérise donc, non par ses supports et ses genres, mais par sa fonction esthétique: la mise en forme du message lemporte sur le contenu, dépassant ainsi la communication utilitaire limitée à la transmission dinformations même complexes. Aujourdhui, la littérature est associée à la civilisation des livres par lesquels nous parlent à distance les auteurs, mais elle concerne aussi les formes diverses de lexpression orale comme le conte en plein renouveau depuis une trentaine dannées dans les pays occidentaux, la poésie traditionnelle des peuples sans écriture - dont nos chansons sont les lointaines cousines - ou le théâtre, destiné à être reçu à travers la voix et le corps des comédiens. La technologie numérique est cependant peut-être en train de transformer le support traditionnel de la littérature et sa nature.

Le concept de littérature a été régulièrement remis en question par les écrivains comme par les critiques et les théoriciens: cest particulièrement vrai depuis la fin du XIX e siècle où lon a cherché à redéfinir - comme pour lart - les fonctions de la littérature par exemple avec la notion dengagement pour Sartre, Quest-ce que la littérature? et sa nature réflexion sur lécriture et la lecture de Roland Barthes ou études des linguistes comme Roman Jakobson et à renouveler les critères esthétiques du "Il faut être absolument moderne" de Rimbaud au nouveau roman en passant par le surréalisme, par exemple.

Il reste que, riche de sa diversité formelle sans limite autant que de ses sujets sans cesse revivifiés qui disent lhumaine condition, la littérature est dabord la rencontre entre celui qui, par ses mots, dit lui-même et son monde, et celui qui reçoit et partage ce dévoilement. La littérature apparaît donc comme une profération nécessaire, une mise en mots où se perçoit lexigence profonde de lauteur qui le conduit à dire et se dire.

                                     

1.1. Définitions et étymologie Étymologie latine

Le mot français "littérature" provient dun mot latin litteratura dérivé de littera, "lettre", au sens de signe graphique servant à transcrire une langue.

Le dictionnaire latin-français Gaffiot expose lévolution du sens du mot latin: celui-ci désigne dabord exemple de Cicéron, I er siècle av. J C. un ensemble de lettres constituant le fait décrire ou un ensemble de lettres constituées en alphabet Tacite ; le sens sélargit ensuite au I er siècle ap. J C. ex. de Quintilien et Sénèque à celui de grammaire, de philologie, cest-à-dire à létude technique et érudite des textes écrits, pour aboutir avec Tertullien au début du III e siècle au sens de savoir, dérudition dans le domaine des textes écrits.

                                     

1.2. Définitions et étymologie Premières attestations en français

Selon le Trésor de la langue française informatisé TLFi, le mot "littérature" est attesté au début du XII e siècle en 1121 avec le sens premier latin de "ce qui est écrit". Le mot ne retrouve le sens du latin tardif "érudition, connaissance acquise dans létude des livres" quà la fin du XV e siècle: le TLFi cite en exemples J. de Vignay et Philippe de Commynes.

                                     

1.3. Définitions et étymologie Évolution du sens aux XVII e et XVIII e siècles

Selon Philippe Caron, le mot "littérature" garde lacception générale de "connaissance obtenue par les livres" jusquau XVII e siècle: on dit alors "avoir de la littérature" comme on dit aujourdhui "avoir de la culture", le terme recouvrant tous les domaines du savoir général ; ainsi, en 1699, Fontenelle présente les mathématiques comme "un genre de littérature".

Mais dans la seconde moitié du siècle, parallèlement à lacception généraliste, le mot sapplique de plus en plus à une catégorie de savoir spécifique, celle des "belles-lettres" liées au beau langage. Ce glissement sexplique par lévolution sociale des élites sous Louis XIV où sinstaure la notion de lhonnête homme, apte à une vie sociale raffinée faite de pratiques culturelles valorisées comme la connaissance des oeuvres littéraires, particulièrement celles de lAntiquité qui nourrissent le théâtre classique, tandis que les poètes exploitent les genres définis par Aristote comme la poésie épique.

Au XVIII e siècle, le mot "littérature" est devenu un parfait synonyme de "belles-lettres", cest-à-dire doeuvres reconnues par les gens de goût et constituant la culture mondaine de lépoque formée par une meilleure éducation et par le monde des salons littéraires et des académies ; ainsi, pour Voltaire, ".



                                     

1.4. Définitions et étymologie La littérarité: questions à la littérature

Les débats esthétiques et moraux ne seront jamais clos dautant que les ambitions des auteurs ne correspondent pas nécessairement aux attentes des lecteurs, ce qui pose ainsi la question des avant-gardes qui apparaissent à chaque génération ou presque depuis 1830 et que reflètent les mouvements littéraires qui se sont succédé comme le romantisme, le naturalisme, le décadentisme, le dadaïsme. Le découpage en périodes historiques ou en aires linguistiques fait aussi débat et se conjugue avec dautres éclairages: distinction des auteurs selon le sexe littérature féminine, lorientation sexuelle littérature "gay", des approches politiques littérature communiste, etc.

La littérature sinterroge aussi sur sa nature et sur son rôle depuis la fin du XIX e siècle dans la pratique comme dans la théorisation ex. Paul Valéry, Sartre. Dabord surtout centrée sur la poésie par les "modernes", la réflexion sest portée sur le roman avec le Nouveau Roman dans les années 1950-1970 et LÈre du soupçon qui remet en cause la notion de personnage, sur la chronologie ex. Claude Simon, Jean Ricardou ou sur des genres nouveaux comme lautofiction aujourdhui, et également sur le théâtre Antonin Artaud - théâtre éclaté de Beckett ou Ionesco. Des débats se sont ainsi ouverts, portés par les créateurs comme par les universitaires et les critiques, par exemple à propos du lien entre loeuvre et lauteur récusé par Proust contre Sainte-Beuve, ou de la "mort de lauteur" que proclame Roland Barthes pour qui la place majeure revient au lecteur qui réécrit le texte pour lui-même.

En fait, la "littérarité dun texte", cest-à-dire ce qui en fait un texte littéraire, ce qui fait quil appartient à la littérature, est toujours la question centrale: des approches comme le structuralisme avec Roland Barthes, la narratologie de Gérard Genette, la stylistique, définie comme une "linguistique des effets de lénoncé" par Michael Riffaterre ou lanalyse du schéma de la communication et des fonctions du langage de Roman Jakobson cherchent à bâtir une approche technique et plus objective des textes qui se heurte néanmoins à des oppositions fortes, par exemple celle dHenri Meschonnic.

                                     

2. Principales formes

On distingue traditionnellement trois grands domaines littéraires:

  • les différentes formes dexpression théâtrale, qui peuvent être rapprochées de la notion aristotélicienne de mimèse, le fait de montrer des choses ;
  • les différentes formes dexpression poétique.
  • le roman et les genres apparentés, qui relèvent de la diégèse, le fait de raconter des choses ;

On notera quaucun de ces grands domaines ne peut se définir simplement par la présence ou labsence de vers: par exemple, les romans de Chrétien de Troyes étaient écrits en vers, ce qui ne les empêche pas dappartenir à la littérature narrative, et non à la poésie. Le théâtre peut sécrire en vers comme en prose. Et la modernité a démontré que la poésie nest pas nécessairement définie par la présence de vers, comme lont montré des poètes tels que Aloysius Bertrand, Charles Baudelaire, Arthur Rimbaud ou encore Saint-John Perse.

Ces grands domaines se déclinent en sous-domaines et en genres littéraires. Leurs frontières ne sont pas absolument étanches, en particulier si lon sintéresse à des oeuvres contemporaines qui remettent en question les catégorisations traditionnelles.

                                     

2.1. Principales formes Le roman et les genres narratifs

Lun des trois grands domaines de la littérature est celui du roman et plus largement de lensemble des genres narratifs qui sy apparentent. Le point commun de ces différents genres est la place prédominante quy occupe le récit. Les oeuvres littéraires concernées sont pour la plupart écrites en prose, mais il existe aussi des romans en vers.

                                     

2.2. Principales formes Le roman

Le roman est défini par Michel Raimond comme un "genre sans loi", qui a "grandi un peu au hasard". En effet, il na pas été demblée théorisé ni accompagné de règles, ce qui lui a valu, au départ, un certain "discrédit". Cela ne la pas empêché de connaître un grand succès: le roman "a assuré son hégémonie sur les autres genres". De fait, le roman sest arrogé "tous les procédés qui lui convenaient" et peut adopter de multiples formes.

La diversité du genre romanesque est perceptible grâce au grand nombre de sous-genres en lesquels il se subdivise, parmi lesquels on peut citer, de façon non exhaustive:

  • le roman de science-fiction,
  • le roman historique,
  • le roman par lettres ou roman épistolaire,
  • le roman daventures,
  • le roman autobiographique.
  • le roman policier,
                                     

2.3. Principales formes Lautobiographie et les genres autobiographiques

Lautobiographie est un récit dans lequel lauteur raconte sa propre existence. On peut parler de "genres autobiographiques" au pluriel, dans la mesure où plusieurs genres sapparentent à lautobiographie tout en présentant des traits distincts, tels le roman autobiographique ou lautofiction. Le genre autobiographique a notamment été théorisé par Philippe Lejeune.

                                     

2.4. Principales formes Poésie

La poésie est un vaste ensemble d’oeuvres littéraires, orales ou écrites, ayant ou non recours au vers. Elle ne peut guère se définir par lemploi de formes ou le traitement de thèmes particuliers. Si elle se caractérise souvent par limportance accordée par lécrivain au langage lui-même, le souci de perfection formelle nest pas nécessairement premier.

                                     

2.5. Principales formes Théâtre

Les oeuvres théâtrales sont des oeuvres littéraires destinées à être représentées sur la scène dun théâtre. Le texte théâtral trouve donc son aboutissement dans une représentation. Ainsi, comme lécrit Martine David, le théâtre "appartient à la littérature par ses oeuvres dramatiques, au spectacle par ses techniques du jeu et de la scène, à lhistoire par ses rites et ses traditions".

Il existe de nombreux genres théâtraux, parmi lesquels on peut citer la tragédie, la comédie, la tragi-comédie, le drame et le vaudeville.

                                     

3. Genres littéraires

Un genre littéraire est une notion permettant de définir un ensemble d’oeuvres littéraires comme présentant des caractéristiques communes, qui les distinguent dautres oeuvres littéraires. Par exemple, la comédie, la tragédie, lode, lélégie, le roman historique, le roman policier sont des genres littéraires. Il existe des genres littéraires, de la même façon quil existe des genres picturaux, des genres musicaux lopéra, le concerto., des genres cinématographiques, etc. Toutefois, certaines oeuvres littéraires peuvent remettre en question la typologie des genres littéraires.

                                     

4. La littérature comme discipline denseignement et de recherche

Si le mot "littérature" désigne avant tout lensemble des oeuvres littéraires, il sapplique aussi au champ du savoir constitué par létude de ces oeuvres littéraires. En ce sens, la littérature est une discipline denseignement et de recherche, qui se subdivise elle-même en plusieurs champs disciplinaires.

                                     

4.1. La littérature comme discipline denseignement et de recherche Histoire littéraire

Lhistoire littéraire est la discipline qui sintéresse à lévolution historique de la littérature et des oeuvres littéraires, en relation avec le contexte donné dune époque, avec lhistoire des idées, des courants et des mouvements littéraires. Par exemple, un ouvrage tel que Le roman jusquà la Révolution de Henri Coulet peut être considéré comme un ouvrage dhistoire littéraire, puisquil étudie lévolution dun genre le roman sur une période donnée du Moyen Âge à la Révolution et dans un espace donné la France.

                                     

4.2. La littérature comme discipline denseignement et de recherche Littérature comparée

La littérature comparée est la discipline qui sintéresse à la comparaison doeuvres différentes, issues ou non de milieux culturels ou dépoques différents.

                                     

4.3. La littérature comme discipline denseignement et de recherche Littérature contemporaine

Depuis 2006, le Collège de France possède une chaire "Littérature française moderne et contemporaine: histoire, critique, théorie".

                                     

5. Statut de la littérature et de lécrivain

Le statut de la littérature peut être interrogé face à la concurrence du cinéma et de la télévision et face à lusage récent des technologies de linformation et de la communication et de linformatique dans la production et la diffusion des textes, ces éléments posant la question plus générale de la place de lécrit dans le monde post-moderne. Cependant, nul doute concernant lavenir de la littérature: celle-ci dérive de lÉcriture, et on ne peut effacer le rôle de lÉcriture, elle remplace ce qui est dit, parlé, de voie orale.

Enfin, les littérateurs mis à part les dramaturges ou les auteurs de chansons qui affrontent le monde de la scène et de la diffusion musicale nexistent traditionnellement quà travers lédition de leurs textes en ouvrage ou dans les journaux. Les rapports avec le monde de lédition sont donc cruciaux pour la littérature et pour les écrivains qui ont eu à imposer la notion dauteur garant de loeuvre et lexistence de droits dauteur droits patrimoniaux et moraux à la suite de Beaumarchais, à l’initiative de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques, en 1777, et dHonoré de Balzac avec sa "Lettre aux écrivains du XIX e siècle" parue dans la Revue de Paris en 1834 qui a abouti en 1838 à la création de la Société des gens de lettres. Cependant, seul un nombre très limité de créateurs de littérature peut vivre de sa plume, ce qui continue à poser la question du statut de lécrivain.

शब्दकोश

अनुवाद